Calendar Girl, Janvier d’Audrey Carlan

calendar-girl-tome-1-janvier-848488-264-432

Résumé :

Mia vit seule avec son père et sa petite sœur à Las Vegas. Elle veut devenir comédienne. Depuis le départ de sa mère, son père boit et joue. Il emprunte 1 million de dollars, qu’il perd et ne peut rembourser. Le prêteur sur gages l’expédie dans le coma. Mia doit ainsi assumer la dette de son père sous peine que sa petite sœur et elle subissent le même sort. Un contrat mensuel de 100.000 dollars : elle deviendra escort girl.

Suivez les aventures de Mia chaque mois, découvrez avec elle une nouvelle ville, une nouvelle vie et un nouvel homme…

12 MOIS – 12 VILLES – 12 HOMMES

ATTENTION :

Si vous suivez le blog depuis quelque temps déjà, vous le savez, ou vous vous en doutez fortement : n’étant pas une grande fane de romance j’ai encore plus horreur de CE genre de romance qui est clairement de l’érotisme… On pourrait alors se demander pourquoi avoir lu une telle « chose ». Ma réponse sera simple et peut-être bidon, mais c’est à titre d’expérience ! N’en ayant jamais lu, j’avais besoin de matière pour me faire mon propre avis, besoin de preuves écrites pour pouvoir mieux critiquer le genre. J’ai été servi ! Il y a de quoi parler !

chien.gif

Je tiens tout de même à préciser, pour les personnes ayant aimé, que je fais aussi des choses contre mes convictions. J’écoute de nombreux raps qui ne sont pas toujours très flatteurs pour les femmes. J’essaye de changer d’habitudes, même si haa c’est paradoxale d’aimer quelque chose de « mal », pour être plus en accord avec moi même. Je ne jette de tomates à personne dans le présent. Je montre juste du doigt les mauvais passages du livre, les mauvais côtés et pourquoi il faudrait plus en prendre conscience. 

Lire la suite »

Publicités

(illustrations) Les délicates illustrations de Kristen Askland !

Illustratrice – Dessinatrice : Kristin Olsen Askland

18673296_1904089909859522_9154062686751200337_o

Découverte :

J’ai découvert cette artiste tout simplement par hasard en tombant sur une publication Instagram de The Bookranker https://www.instagram.com/thebookranter/ : son feed et son blog sont justes géniaux ! Elle avait photographié un dessin du cartoon Over The Garden Wall , que j’aime d’amour <3.

Ensuite, accompagnée de ma grande curiosité et de mon émerveillement, j’ai couru sur le profil de KristinAskland alias la coupable de cette merveille ! Vous connaissez sûrement la suite : j’ai passé beaucoup de temps à admirer son travail, j’ai un peu craqué mon porte-monnaie et je vous partage cette si belle découverte ! J’espère que ça vous plaira !

ec2f9d05-a908-4711-9234-ec57f323780a

Lire la suite »

(illustration) Les fantastiques visages de Kelogsloops !

Illustrateur – Dessinateur : Kelogsloops

11722301_978441992216769_7045714028643289220_o

Découverte :

J’ai découvert cet artiste grâce à l’application Pinterest ! Vous avez peut-être remarqué que l’avatar était une belle aquarelle, et bien maintenant vous savez d’où il vient !

FullSizeRender

Lire la suite »

« Maman ! » d’Hélène Delforge et de Quentin Gréban

Maman

Résumé :

Maman. Un des premiers mots du monde. Un nom unique, porté par des milliards de femmes. Un mot pour dire l’amour, la tendresse, le lien, parfois le manque. Il y a autant de mamans qu’il y a d’enfants. Pourtant, sur tous les continents, lorsqu’elles prennent leur bébé dans les bras, les mamans se ressemblent.

Lire la suite »

Danse avec moi d’Amélie Preve

Résumé :

Vivant depuis des années sous l’emprise de son compagnon violent, Eve décide, sur les conseils de sa voisine, d’intégrer secrètement la troupe du cabaret « Les Plumes Rouges ». Désireuse de prendre un nouveau départ, elle se lance à corps perdu dans sa nouvelle passion. Elle va alors croiser le chemin de Nathan, un danseur aussi talentueux qu’envoûtant. Avec lui, Eve sent naître un nouvel espoir. Pour le meilleur et pour le pire

Les vannes de mes yeux s’étant enfin refermées grâce à ma boule de poils, je décide de m’occuper un peu. La télévision me permettra peut-être de m’abrutir suffisamment pour ne pas penser à tout ce qu’il vient de se produire. Je crois que je ne m’habituerai jamais à ces scènes quotidiennes.

Lire la suite »