« Maman ! » d’Hélène Delforge et de Quentin Gréban

Maman

Résumé :

Maman. Un des premiers mots du monde. Un nom unique, porté par des milliards de femmes. Un mot pour dire l’amour, la tendresse, le lien, parfois le manque. Il y a autant de mamans qu’il y a d’enfants. Pourtant, sur tous les continents, lorsqu’elles prennent leur bébé dans les bras, les mamans se ressemblent.

35223393_10155527641681778_7235966265267847168_n

Ne juge-t-on pas un livre à sa couverture ?

On ne juge pas un livre à sa couverture… Pour moi cet adage est faux ^^ J’ai été attiré par cet album comme une abeille par une fleur ! Et je l’ai dévoré ! ( car il est génial). Cette illustration de couverture reflète parfaitement l’esprit du livre : une femme tenant son enfant contre elle; elle le protège : elle l’aime !

*

Tu n’es pas un frein, tu es mon moteur.
Tu n’es pas un fardeau, tu es mon porte-bonheur.

28276688_10155269655816778_5842066573007447140_n

La déclaration :

Ce livre est une déclaration d’amour à toutes les mamans et une ode à cet amour inconditionnel : l’amour maternel. A travers les dessins et à travers les mots, ce livre montre le rôle de nos mères. Elles sont toutes représentées : les mères de tous les pays, de toutes les conditions, de tous les âges et de toutes les époques. Toutes les mamans et tout leur amour a été retenu par des crayons. Il y a les premiers pas, les premières disputes, les premiers câlins, les premiers mots et les premiers je t’aime. Il y a 30 portraits.

*

Ma maman disait
Quand tu as froid, j’ai froid.
C’est vrai.
Non.
Quand tu as froid, j’ai TRÈS froid .

34706071_10155519534091778_1351646987102978048_n

Mon avis :

J’ai vraiment apprécié ce livre : je le trouve magnifique. Il est beau sur tous les points, les illustrations, les mots, la visée. Il dénonce d’une certaine manière la condition des femmes, des mères, et de leurs enfants. Il montre les bons et les mauvais côtés tout en restant doux. C’est superbe ! Néanmoins, je ne le recommence pas à tous les enfants… Il peut bien sûr être lu par tous, et être très admiré, mais je doute qu’un enfant de 8 ans saisisse toutes les références comme celle de Big Brother 😉

*

Tu es au bord des mondes.
L’un disparaît, l’autre se détruit.
Au milieu trouve ta voie.
Garde l’amour, le bonheur d’être toi,
La saveur des instants,
La joie d’être parmi les autres,
Le courage de changer,
La nécessité du partage et le goût du rire.
SI tu suis ces idées, chacune de tes journées,
Si tu restes toi-même, partout même en famille,
Si tu sais écouter, mais refuses de juger,

Tu seras une femme, ma fille.

32089463_10155457198451778_5866450410327244800_n

Petits plus :

Je trouve que les dessins font penser au style de Gaëlle Boissonnard… Enfin je vous dis ça parce que j’ai son calendrier de 2018… ^^ Mais les tons maniés sont semblables et tout est très délicat…

BOISQ-013-600x521.jpg

Titre : Maman

Auteur : Hélène Delforge

Dessinateur : Quentin Gréban

Genre : Album jeunesse

Éditions : Mijade

Année de parution : 2018

ISBN : 9782807700277

Publicités

Les carnets de Cerise : le zoo pétrifié de Joris Chamblain et Aurélie Neyret

Couv_171787

Résumé :

Il était une fois… Quand j’étais petite, je me suis fait la promesse que si un jour, j’avais un journal intime, il commencerait comme ça. Il était une fois… ben moi, Cerise ! J’ai dix ans et demi et mon rêve, c’est de devenir romancière. Mon truc à moi pour raconter des histoires, c’est d’observer les gens, imaginer leur vie, leurs secrets. On a tous un secret enfoui que l’on ne dit pas, qui fait de nous ce que nous sommes… En ce moment, avec les copines, on observe quelqu’un de vraiment mystérieux…

Maman m’a toujours dit que le vocabulaire était ma meilleure arme dans la vie. Avant je ne comprenais pas pourquoi. Maintenant si. Lire, c’est découvrir, voyager, mais aussi apprendre le sens des mots et surtout apprendre à s’en servir. C’est très important pour comprendre les choses et faire attention à ce qu’on nous dit.

cerise-planche0

Lire la suite

La boîte à musique, Bienvenue à Pandorient, de Gijé et Carbone

Résumé :

Pour son huitième anniversaire, Nola, petite fille espiègle, reçoit de la part de son père Martin la boîte à musique de sa mère, Annah, récemment décédée. Cette boîte est un symbole pour la petite fille, mais très vite, la fillette croit voir des signes de vie à l’intérieur. Oui, elle ne rêve pas : quelqu’un lui fait signe et lui demande de l’aide. Dès lors, en suivant les instructions d’Andréa, la fille de la boîte à musique, Nola rapetisse, entre dans la boîte et découvre le monde de Pandorient, un monde incroyable… Le temps presse cependant, car Mathilda, la mère d’Andréa et de son frère Igor, est gravement malade… Que lui arrive-t-il ? Aurait-elle été empoisonnée ? L’eau serait-elle contaminée ? Rapidement, les soupçons se confirment. En urgence, les enfants vont s’occuper de Mathilda puis remonter la piste du pollueur sans vergogne… avant que Nola ne regagne sa vie dans son monde, aux côtés de son père.

À moins que tout cela ne fût qu’un rêve… ou pas !

Lire la suite

La Mille et unième Nuit de Étienne Le Roux et Vincent Froissard

Quatrième de couverture :

– Ce pèlerin égaré ira quérir les troupeaux, qui serviront de rançon.

– Il se tient là humblement, j’en conclus que c’est un érudit, un sage, un maître. C’est donc lui que je vais garder en otage pendant que vous irez chercher la rançon.

Je vous laisse onze lunes pour rassemblez les troupeaux. Après cela, les otages seront servis à ma table…

*****

Venez ! Approchez-vous !

Prenez le temps de vous asseoir confortablement.

Maintenant, regarder vers l’Orient.

Entre le désert et les montagnes se dissimule la cité de Rum.

Résumé :

Le Sultan Shariar gouverne en imposant ses vues à la ville de Rum. Marié à Scheherazade, une conteuse qui tient le peuple éveillé, il accepte un pari fou lancé par le lion roi, Baali’m : lequel d’entre eux sera jugé le meilleur roi ? Leur juge sera un vieil homme dont la femme et le fils ont été respectivement transformés en âne et en singe par Lilith, la femme de Salomon, dans d’étonnantes circonstances

Lire la suite

Le Voyage Extraordinaire de Denis-Pierre Filippi et Silvio Camboni

Résumé :

1927. La première guerre persiste. Tandis que des robots mystérieux font leur apparition sur le champ de bataille, Noémie et Émilien deux riches cousins retrouvent leurs parents, enfin presque… Le père d’Émilien est absent et personne n’a de nouvelles de lui… Où est-il ? Sa mystérieuse disparition est-elle liée au concours Jules Verne auquel il prévoyait de participer ? Ou alors aux robots faisant leur apparition sur le champ de bataille ? Tant de questions auxquelles Noémie et Émilien vont tenter de répondre…

Lire la suite