L’enfant et le Maudit de Nagabe

Résumé :

Il y a très longtemps, dans une contrée lointaine, existaient deux pays… “L’intérieur” où vivaient les humains, et “l’extérieur”, où habitaient des créatures monstrueuses qu’il ne fallait surtout pas toucher, sous peine de subir la malédiction. Cette histoire commence le jour où se sont rencontrés deux êtres qui n’auraient jamais dû se croiser…

Ils sont aussi différents que le jour et la nuit… Et malgré tout ce qui les sépare, malgré les ténèbres qui les entourent, ils vont écrire petit à petit une fable tous les deux…

Il était une fois deux divinités qui représentaient la lumière et les ténèbres. Le dieu de lumière apportait la joie autour de lui, alors que le dieu des ténèbres semait le malheur sur son passage.

Un jour, le dieu de lumière se mit en colère contre celui des ténèbres et lui infligea un châtiment. Le dieu des ténèbres fut privé de tout ce qu’il possédait et fut transformé en un monstre hideux. Fou de rage, il changea son châtiment en une malédiction afin que tout le monde subisse le même sort.

Un dessin inhabituel :

Ce qui est surprenant avec ce manga c’est son esthétisme très recherché. Les planches ressemblent plus à des dessins issus de romans graphique que d’un manga c’est assez étrange. Tout est détaillé à merveille sans être trop exagéré, les personnages sont expressifs et l’atmosphère particulière : c’est superbe ! Il y a aussi le jeu d’ombres et de lumières qui est extra : il colle parfaitement avec l’histoire. C’est comme si tout était fait pour que ce manga soit idéal : l’ensemble est particulièrement génial ! j’ai usé tous mes qualificatifs mélioratifs ^^

Un univers mystérieux :

Dans la première bulle, on plonge dans un univers mystérieux où le suspense montera tout doucement en faisant découvrir un univers angoissant… Ainsi, le suspense monte progressivement jusqu’à la dernière page, à mesure qu’on en apprend plus sur la malédiction et notre drôle de duo.

– Écoute…

Si jamais tu rencontres un être de l’extérieur, tu ne dois surtout pas le toucher.

Sauve-toi le plus vite possible.

– Pourquoi ?

– Eh bien… A cause de la malédiction.

Côté lecture :

La vitesse de lecture est inquiétante. Sans mentir. J’ai lu L’enfant et la Maudit en 20 minutes ! Si l’histoire n’avait pas été aussi bien (et belle) j’aurai mis bien plus de temps… Mais c’est tout de même un peu trop rapide… Surtout qu’à la fin de ce tome on comprend que l’histoire vient tout juste d’être annoncée et que la suite promet d’être mouvementée. Bref, c’est passer beaucoup trop vite et je suis addicte ! ^^

J’ai trouvé qu’il était un peu difficile de suivre les dialogues de ce manga. Souvent, les bulles ne pointent pas la bonne personne ou la bonne direction. Cela ne bloque pas la compréhension globale, on devine facilement qui parle et à quel moment, surtout que les dessins sont très détaillés et l’histoire très contemplative, mais ça coupe légèrement la fluidité de l’histoire.

Mon avis :

Globalement j’ai adoré cette histoire. C’était vraiment particulier et ça m’a beaucoup plu. Les dessins sont très expressifs, j’aime beaucoup le style qui fait un peu penser à l’univers de Tim Burton ou Benjamin Lacombe… Cet assemblage est parfais pour nous conter les aventures de l’Enfant et le Maudit, ce duo touchant, dans une contrée onirique… En bref, j’ai VRAIMENT adoré mais j’attends de voir la suite car l’histoire « commence à la fin » !

Titre : L’enfant et le maudit

Auteure : Nagabe

Éditions : Komikku

Genre : Manga

Parution : mars 2017

Nombre de pages : 175

ISBN : 978-2-37287-197-6

Publicités

Voyage au pays de l’envie de Frédéric Marcou

Résumé :

Il serait compliqué de réaliser un résumé de ce recueil de nouvelles tant elles sont différentes les unes des autres, mais aussi similaires par plusieurs aspects que je vais développer plus bas. Je ne ferai donc pas de résumé détaillé pour cette chronique, mais un passage rapide sur chaque nouvelle. La première nouvelle parle de la réincarnation. La suivante traite d’une sorte d’établissement psychiatrique. La troisième est à propos d’un monde parallèle où les magiciens sont pourchassés. L’avant dernière histoire est celle d’une découverte scientifique hors-norme. Enfin, l’ultime nouvelle est à propos d’un homme qui semble être poursuivi.

Lire la suite

Les enfants de Castlewood de Mickaël Druart

Résumé :

Cinquante ans après avoir été dévoré par les flammes, le château de l’orphelinat de Castlewood se voit restauré par les soins d’un riche inconnu.

Mais tandis que sur le village pèse toujours l’ombre de la tragédie, six citoyens sont invités à partager un repas entre les murs de la lugubre bâtisse.

Aucun, pourtant, ne doit sa présence au hasard.

Car derrière les portes de l’orphelinat, dont les murs font encore résonner les rires cristallins de leurs victimes, se dissimule le secret bien gardé de la tragédie, et du lien qui l’unit aux six convives, et à leur hôte.

Lire la suite

La boîte à musique, Bienvenue à Pandorient, de Gijé et Carbone

Résumé :

Pour son huitième anniversaire, Nola, petite fille espiègle, reçoit de la part de son père Martin la boîte à musique de sa mère, Annah, récemment décédée. Cette boîte est un symbole pour la petite fille, mais très vite, la fillette croit voir des signes de vie à l’intérieur. Oui, elle ne rêve pas : quelqu’un lui fait signe et lui demande de l’aide. Dès lors, en suivant les instructions d’Andréa, la fille de la boîte à musique, Nola rapetisse, entre dans la boîte et découvre le monde de Pandorient, un monde incroyable… Le temps presse cependant, car Mathilda, la mère d’Andréa et de son frère Igor, est gravement malade… Que lui arrive-t-il ? Aurait-elle été empoisonnée ? L’eau serait-elle contaminée ? Rapidement, les soupçons se confirment. En urgence, les enfants vont s’occuper de Mathilda puis remonter la piste du pollueur sans vergogne… avant que Nola ne regagne sa vie dans son monde, aux côtés de son père.

À moins que tout cela ne fût qu’un rêve… ou pas !

Lire la suite

To Your Eternity de Yoshitoki Oima

Résumé :

Une mystérieuse sphère a été déposée sur Terre. Elle peut adopter la forme de tout ce qu elle touche. La mort ne peut la vaincre. D’abord simple pierre, elle va prendre l’apparence d’un loup qui a succombé à ses blessures et faire la rencontre d’un jeune garçon abandonné de tous… Ici débute un voyage éternel…

( oui je préfère la vraie couverture …)

Lire la suite

L’étrange bibliothèque de Haruki Murakami

Résumé :

Japon, de nos jours. Un jeune garçon se rend à la bibliothèque municipale. Jusqu’ici, rien que de très banal, le garçon est scrupuleux, il rend toujours ses livres à l’heure. Cette fois, pourtant, rien ne se passera comme prévu…

Entre rêve et cauchemar, Haruki Murakami nous livre une nouvelle inédite, hypnotique, grinçante, superbement mise en images par la talentueuse illustratrice allemande Kat Menschik.

Lire la suite