L’enfant et le Maudit de Nagabe

Résumé :

Il y a très longtemps, dans une contrée lointaine, existaient deux pays… “L’intérieur” où vivaient les humains, et “l’extérieur”, où habitaient des créatures monstrueuses qu’il ne fallait surtout pas toucher, sous peine de subir la malédiction. Cette histoire commence le jour où se sont rencontrés deux êtres qui n’auraient jamais dû se croiser…

Ils sont aussi différents que le jour et la nuit… Et malgré tout ce qui les sépare, malgré les ténèbres qui les entourent, ils vont écrire petit à petit une fable tous les deux…

Il était une fois deux divinités qui représentaient la lumière et les ténèbres. Le dieu de lumière apportait la joie autour de lui, alors que le dieu des ténèbres semait le malheur sur son passage.

Un jour, le dieu de lumière se mit en colère contre celui des ténèbres et lui infligea un châtiment. Le dieu des ténèbres fut privé de tout ce qu’il possédait et fut transformé en un monstre hideux. Fou de rage, il changea son châtiment en une malédiction afin que tout le monde subisse le même sort.

Un dessin inhabituel :

Ce qui est surprenant avec ce manga c’est son esthétisme très recherché. Les planches ressemblent plus à des dessins issus de romans graphique que d’un manga c’est assez étrange. Tout est détaillé à merveille sans être trop exagéré, les personnages sont expressifs et l’atmosphère particulière : c’est superbe ! Il y a aussi le jeu d’ombres et de lumières qui est extra : il colle parfaitement avec l’histoire. C’est comme si tout était fait pour que ce manga soit idéal : l’ensemble est particulièrement génial ! j’ai usé tous mes qualificatifs mélioratifs ^^

Un univers mystérieux :

Dans la première bulle, on plonge dans un univers mystérieux où le suspense montera tout doucement en faisant découvrir un univers angoissant… Ainsi, le suspense monte progressivement jusqu’à la dernière page, à mesure qu’on en apprend plus sur la malédiction et notre drôle de duo.

– Écoute…

Si jamais tu rencontres un être de l’extérieur, tu ne dois surtout pas le toucher.

Sauve-toi le plus vite possible.

– Pourquoi ?

– Eh bien… A cause de la malédiction.

Côté lecture :

La vitesse de lecture est inquiétante. Sans mentir. J’ai lu L’enfant et la Maudit en 20 minutes ! Si l’histoire n’avait pas été aussi bien (et belle) j’aurai mis bien plus de temps… Mais c’est tout de même un peu trop rapide… Surtout qu’à la fin de ce tome on comprend que l’histoire vient tout juste d’être annoncée et que la suite promet d’être mouvementée. Bref, c’est passer beaucoup trop vite et je suis addicte ! ^^

J’ai trouvé qu’il était un peu difficile de suivre les dialogues de ce manga. Souvent, les bulles ne pointent pas la bonne personne ou la bonne direction. Cela ne bloque pas la compréhension globale, on devine facilement qui parle et à quel moment, surtout que les dessins sont très détaillés et l’histoire très contemplative, mais ça coupe légèrement la fluidité de l’histoire.

Mon avis :

Globalement j’ai adoré cette histoire. C’était vraiment particulier et ça m’a beaucoup plu. Les dessins sont très expressifs, j’aime beaucoup le style qui fait un peu penser à l’univers de Tim Burton ou Benjamin Lacombe… Cet assemblage est parfais pour nous conter les aventures de l’Enfant et le Maudit, ce duo touchant, dans une contrée onirique… En bref, j’ai VRAIMENT adoré mais j’attends de voir la suite car l’histoire « commence à la fin » !

Titre : L’enfant et le maudit

Auteure : Nagabe

Éditions : Komikku

Genre : Manga

Parution : mars 2017

Nombre de pages : 175

ISBN : 978-2-37287-197-6

Publicités

La gueule de leur monde d’Abram Almeida

Résumé :

Le narrateur mène sa vie au Burkina Faso. En tant que chômeur, « homme intègre » et personne pauvre, comme la majorité du pays, il décide de partir du jour au lendemain pour l’Europe, nouvel Eldorado. Cependant, rien ne va se passer comme prévu et les embûches vont se multiplier au court de son voyage. Ce livre nous raconte, certes, l’histoire extraordinaire du narrateur, mais qui est, dans les faits, celle de millions de migrants qui tentent de rejoindre un monde qui se dit meilleur. N’ayant rien à perdre, autant tout miser…

  Lire la suite

Elise au pays des alpages de Régine Boisier

Résumé :

Née de père et mère inconnus. Telle est l’origine d’Élise l’enfant trouvée de la montagne, sa vie, son chemin de croix, sa destinée… Pourtant elle reviendra sur les mystères de sa naissance, réussira à  » enfanter  » de son père et connaîtra un lumineux destin. Un conte de fées où Cendrillon devient princesse.

Lire la suite

Te rendre heureuse de Christophe Tison

te-rendre-heureuse-557204-264-432.jpg

Résumé :

Un homme envoie un SMS à sa maîtresse, au lendemain de leur première nuit. Mais par habitude, il expédie ce message à sa femme, qui est en voyage, sans portable et loin de tout réseau. Sa femme dont il est pourtant très amoureux. Elle aura le SMS en rentrant, en se reconnectant. Et inévitablement, elle le quittera. Il a treize jours pour trouver une solution, treize jours pour tenter de comprendre cette énigme : pourquoi trompe-t-on ceux qu’on aime ?

[…] Te rendre heureuse, roman qui met en scène un homme en proie aux leurres amoureux d’une époque dominée par la culture du plaisir instantané.

Lire la suite

Les carnets de Cerise : le zoo pétrifié de Joris Chamblain et Aurélie Neyret

Couv_171787

Résumé :

Il était une fois… Quand j’étais petite, je me suis fait la promesse que si un jour, j’avais un journal intime, il commencerait comme ça. Il était une fois… ben moi, Cerise ! J’ai dix ans et demi et mon rêve, c’est de devenir romancière. Mon truc à moi pour raconter des histoires, c’est d’observer les gens, imaginer leur vie, leurs secrets. On a tous un secret enfoui que l’on ne dit pas, qui fait de nous ce que nous sommes… En ce moment, avec les copines, on observe quelqu’un de vraiment mystérieux…

Maman m’a toujours dit que le vocabulaire était ma meilleure arme dans la vie. Avant je ne comprenais pas pourquoi. Maintenant si. Lire, c’est découvrir, voyager, mais aussi apprendre le sens des mots et surtout apprendre à s’en servir. C’est très important pour comprendre les choses et faire attention à ce qu’on nous dit.

cerise-planche0

Lire la suite

Des fleurs pour Algernon de Daniel Reyes

Résumé :

Algernon est une souris de laboratoire dont le traitement du Pr Nemur et du Dr Strauss vient de décupler l’intelligence. Enhardis par cette réussite, les deux savants tentent alors, avec l’assistance de la psychologue ou plutôt l’enseignante pour élèves retardés Alice Kinnian, d’appliquer leur découverte à Charlie Gordon, un simple d’esprit employé dans une boulangerie. C’est bientôt l’extraordinaire éveil de l’intelligence pour le jeune homme. Il découvre un monde dont il avait toujours été exclu… [trop de spoiler]

Mais où cette expérience va-t-elle le mener ?

Si l’opérassion réussi bien je montrerai a cète souris d’Algernon que je peu ètre ossi un télijen quelle et même plus. Et je pourrai mieux lire et ne pas faire de fotes en écrivan et aprendre des tas de choses et ètre com me les otres.

Lire la suite