Vingt Mille Lieues sous les Mers de Jules Verne

Vingt mille lieues sous les mers

Résumé :

Un monstre marin,  » une chose énorme « , a été signalé par plusieurs navires à travers le monde. Une expédition est organisée sur l’Abraham Lincoln, une frégate américaine, pour purger les mers de ce monstre inquiétant. A bord du navire, se trouvent le Français Pierre Aronnax, professeur au Muséum de Paris, et Conseil, son fidèle domestique. Lorsqu’ils parviennent près du monstre, deux immenses trombes d’eau s’abattent sur le pont, précipitant Aronnax, Conseil et le harponneur canadien Ned Land sur le dos du monstre… qui s’avère être un fabuleux sous-marin. Il se nomme le Nautilus et il est commander par un étrange personnage, le capitaine Nemo qui paraît farouchement hostile à toute l’humanité ! Condamnés à ne plus jamais revoir leur patrie, leurs parents, leurs amis, la plus extraordinaire aventure commence pour les trois hommes…

Lire la suite

Publicités

Ce qu’il faut de terre à l’homme par Martin et Charles Veyron

Résumé :

Sur son lopin de terre de Sibérie, le paysan Pacôme vit avec sa femme et son fils. Il n’est pas riche mais il subvient aux besoins de sa famille. Cependant, Pacôme se sent à l’étroit. « Si seulement j’avais plus de terres, soupire-t-il en regardant par-delà la clôture, je pourrais être tout à fait heureux. » Un appétit, tant pour les terres que pour ce qu’elles rapportent, qui va aller grandissant. D’après une nouvelle de Léon Tolstoï.

Lire la suite

Les Fables de La Fontaine

fontaine.jpgTitre : Les Fables

Auteur : Jean de la Fontaine

Éditions : Inconnues

Date de parution : 1694 (1925)

Genre : Petite découverte / Historique / Classique

Nombre de pages : 352

Résumé :

Ce livre étant un recueil de fables, vous comprendrez qu’il est évidemment compliqué d’en faire un résumé. 😉

Petit point culture :

Les Fables de La Fontaine sont écrites entre 1668 et 1694 sous le règne de Louis XIV. Elles sont créées pour distraire la bourgeoisie et se moquer du pouvoir en remplaçant les personnages célèbres par des animaux. Le roi est chez La Fontaine représenté par le lion (on peut le voir notamment dans : Le Lion et le Rat ou encore La cour du Lion qui sont des critiques (à peine voilés) de la cour de Versailles. Il y devint ainsi mal reçu). En effet, La Fontaine a eu de nombreuses querelles avec la cour du Roi. Il a longtemps été ami avec Fouquet qui fût le surintendant des finances à l’époque de Mazarin. Mais lorsque Fouquet fut destitué par Louis XIV, il tomba en disgrâce et cela ne fit qu’augmenter sa rancœur envers la cour de France. Cette histoire est notamment racontée dans Le Vicomte de Bragelonne d’Alexandre Dumas, le dernier des trois tomes de sa trilogie commencée avec Les Trois Mousquetaires.

En ce qui concerne les fables, elles représentent l’apologie de la ruse et de la morale pour essayer d’éduquer les jeunes de l’époque. Cet ouvrage fut repris en 1763 par les jésuites en France pour éduquer les enfants, un principe qui a été gardé de nos jours puisqu’on nous apprend toujours à l’école primaire Le corbeau et le renard, ou encore La cigale et la fourmi.

Lire la suite

La ferme des animaux par George Orwell

Résumé :

La Ferme des animaux est un court roman décrivant une ferme, celle du Manoir. Dans cette ferme le mécontentement gronde parmi les animaux. Ils considèrent que l’homme est un véritable tyran. Ce sont les cochons qui prennent la tête du mouvement et vont provoquer une révolte chez tous les animaux. Les hommes vont être déclarés les premiers ennemis et tous les animaux à pattes ou à ailes sont déclarés égaux par Sage l’ancien (celui-ci représente Lénine ou Marx). Mais bien vite ils se rendront compte qu’il y en a de bien plus égaux que d’autres! La révolte est prise en main par deux porcs. L’un s’appelle Napoléon et fait penser à Staline et l’autre Boule de Neige qui fait penser à Trotski. Le premier (au nom prédisposé) ne vise que le pouvoir, alors que le second est un véritable idéaliste.

Lire la suite

Les Trois Mousquetaires par Alexandre Dumas

Petit résumé :

D’Artagnan, fils d’un jeune paysan gascon, débarque à Paris en avril 1625 sous le règne de Louis XIII. En tant que cadet de Gascogne, il arrive pour faire partie des mousquetaires du Roi. Après une rapide querelle, il va se lier d’amitié avec trois autres gardes royaux : Aramis, Porthos et Athos. Ces quatre compagnons vont avoir à régler une affaire de la plus haute importance : retrouver les ferrets de la Reine, ceux qui lui ont été offerts par le Roi. En effet, la Reine les a donnés à son amant, le Duc de Buckingham. Si le Roi venait à être au courant de sa relation avec celui-ci, un scandale d’État éclaterai… Vont-ils réussir à récupérer les ferrets à temps ? Réussiront-ils à éviter les pièges tendus par le cardinal de Richelieu ?

Pourquoi lui ?

Si j’écris cet article c’est pour l’histoire que j’ai par rapport à ce livre. Une belle histoire. J’ai adoré ce livre, sans doute parce qu’il parle d’escrime et de mousquetaires. Cependant, je l’avais lu au format numérique. Je lis désormais tous mes livres sur Kindle.

La découverte !

Il y a quelque temps, je suis allé dans un marché au livre, celui du village de Cuisery  (lien office tourisme : http://cuisery-villagedulivre.com/. Je m’y suis rendu tout un week-end, pour la Pâques, et j’ai trouvé un grand nombre de vieux livres.

Il m’avait semblé normal de chercher un ancien tome de cet ouvrage. Alors que presque tous les libraires m’ont dit ne pas l’avoir, c’est dans la dernière boutique, au bout de la rue, qu’un libraire a sorti un exemplaire à ma demande.

Je possède donc un bel exemplaire des Trois Mousquetaires. Ce livre n’est pas aussi vieux qu’il en a l’air mais la couverture est si belle qu’il est difficile de ne pas en parler.

Elle est rouge avec des ornements dorés donnant l’air d’un vieux manuel… Enfin bref il est juste magnifique ! (comme vous pouvez le constater ci-dessus). Par ailleurs, c’est une édition limitée ce qui rajoute du charme à ce livre (qui en a déjà suffisamment) !

A vous de découvrir !

Ce petit article n’aura rien apporté de littéraire. Il est là pour les personnes qui sont passionnées par ces vieux livres (comme les Jules Verne des Éditions Hetzel) ou encore les petits (ou grands) curieux qui souhaiteraient découvrir d’anciens exemplaires.

Si je n’ai qu’un conseil à vous donner c’est de faire les marchés du livre, les vides-greniers, où on trouve bon nombre d’anciens exemplaires comme celui-ci… Je conseille plus particulièrement celui de Cuisery : les vendeurs sont très sympathiques et on trouve de tout : des comics aux BD en passant par des romans d’occasions (certains en vendent à 1€ !) ou même des collections complètes (telle que justement, l’intégrale d’Alexandre Dumas). On peut trouver même parfois des DVD ou des CD à moindre prix !

J’aurais pu en acheter tellement d’autres (en plus des Jules Verne ou de vieilles partitions de musique) mais il m’aurait fallu une fortune !

« Un pour tous, tous pour un ! »