Les livres impossibles à chroniquer !

Diapositive1

Bonjour bonjour !

Je voulais écrire depuis longtemps une sorte d’article sur les livres impossibles à chroniquer pour le blog afin qu’on puisse blablater autour de ça ! Je ne sais pas si on est beaucoup à qui ça arrive et si c’est le cas si les raisons sont les mêmes… Si vous avez des petites astuces ou que sais-je ! 😊

D’ailleurs c’est marrant parce que même cette chronique n’est pas évidente à écrire.

Bref, voici la loongue liste de mes échecs ^^

Les livres d’AVANT.

Parfois, quand je songe à ma vie de lectrice avant l’ouverture de La Bouquinerie Imaginaire, je ne peux pas m’empêcher de constater que le moment de lecture est différent. Je ne profitais pas du livre de la même manière et certains aspects littéraires ne m’affectaient pas.

Avant, je lisais uniquement pour m’évader de cette vie et pour découvrir tout ce que je ne suis pas capable de faire avec mon corps, mon esprit et une Terre sans magie. Certes je me posais toujours cent mille questions concernant les références ou les « messages » de l’auteur mais je ne cherchais pas plus loin. Aujourd’hui je note tout pour ne rien oublier. J’ai peur d’oublier.

Avant, j’étais encore plus introvertie et je ne lisais que pour moi. Aujourd’hui je lis pour partager, apprendre auprès des livres, des auteurs et des lecteurs. J’ai soif de savoir et de liberté d’esprit.

Ce changement de perspectives m’empêche de parler des livres à partir de simples souvenirs et je n’ai pas forcément le temps (ou plutôt je ne me donne pas forcément le temps) de relire.

Les livres et sagas concernés :

(beaucoup d’aventure et fantastique ^^)

Les suites de sagas/ séries

Après avoir fait la chronique d’un premier tome j’ai toujours du mal à parler de la suite. Parfois parce que c’est vraiment répétitif ou parce que j’ai l’impression de ne rien apporter de nouveau. Pourtant ces avis sont tout aussi importants, il arrive souvent que l’évolution d’une saga ne corresponde pas à nos attentes ou au contraire soit très différente.

Des livres suscitant une attente importante

Étant donné leur popularité auprès des lecteurs, le nombre de personnes qui en parlent ou alors l’importance d’un texte dans la littérature du genre, je me mets trop de pression pour rédiger la chronique et c’est le blocage complet. C’est dommage parce que souvent ce sont ceux dont je parle le plus « dans la vraie vie » mais impossible d’écrire quelque chose de constructif à leur sujet.

– Les populaires :

Les « classiques »

– Des livres forts:

Les livres liés à d’autres personnes :

Comme les cadeaux dont la lecture est difficile. Un proche veut faire plaisir en offrant un livre, ie il a chercher LE livre qui correspond le mieux à nos goûts, envies ou un livre qui lui a fait évoluer et ouvrir les yeux. Cela met la pression lors de la lecture et les mots finissent par avoir du mal à sortir. 

Il y a aussi ses livres en rapport avec des personnes du passé que j’aimerais oublier. Dans le même genre il y a ceux lus avec mon ex-co-blogueur avec des thrillers, des vieux bouquins, un lien avec Jules Verne (je suis fan des Voyages Extraordinaires ❤ ) que j’aime énormément mais… c’est impossible d’en parler, ça ne serait pas correct.

Les livres trop personnels.

Enfin, il y a ces livres qui sont bien trop personnels. Des livres dont l’histoire fait raisonner notre cœur et notre esprit d’une façon bien différente. Des livres qui touchent et rendent moins seuls. C’est notamment le cas de :

Dans l’idée de « livres trop personnels » il y a aussi ceux qui concordent avec des idéologies. Le système de croyances et de non-croyance comme les religions (où il est évident que je ne dirai RIEN par contre si vous connaissez des livres qui expliquent les religions de manière neutre je suis preneuse :), les croyances scientifiques différentes des faits, la psychologie, psychanalyse, et aussi des convictions bien profondes pour lequel il serait impossible de parler avec recul. Par rapport à la religion pour des raisons évidentes.

Et enfin des livres sur le végétarisme et l’écologie :

Publicités

19 réflexions sur “Les livres impossibles à chroniquer !

  1. Je ne pense pas pouvoir te répondre de manière complète parce qu’il y a beaucoup à dire. Comme toi, je ressens une nette différence dans mon rapport à la lecture entre avant la création du blog et maintenant.
    Même si j’ai conscience qu’aux yeux de certains c’est un manque de qualité, les retours courts me permettent de limiter les spoils… et peut-être certaines répétitions (notamment dans les sagas) mais là encore, il m’arrive parfois de bloquer. J’essaie quand même. Au pire, j’écris une ligne dessus dans mon bilan du mois.
    Mais depuis le blog, j’écris des tonnes et des tonnes de trucs sur mes lectures, parfois je n’écris pas parce que ça me coupe dans mon élan et m’enlève le côté évasion que je recherche. Je me prends moins la tête qu’il y a quelques mois. Et puis certains romans ont été tellement chroniqué que ce n est pas si grave que ça de ne pas en faire un article. De même pour les classiques, ce ne sont que des retours d’appréciation. J’estime qu’il y a assez de personnes qui ont déjà écrit en détail sur la qualité littéraire du bouquin pour que je le fasse aussi et sûrement mal. ^_^

    Aimé par 1 personne

    • Manque de qualité non, sans mauvais jeux de mots ce n’est pas la taille qui compte. (en + j’ai souvent l’impression de blablater pour rien au lieu d’aller droit au but ! ) Je trouve tes articles très fluides et même si je ne lis pas souvent les mêmes genres ça donne envie 🙂
      Il faudrait peut-être que je raccourcisse un peu je suis en moyenne à 1 000 mots par articles -_- et si j’arrive à être rigoureuse sur mes bilans simplement survolés certaines oeuvres XD
      J’ai tendance à me dire ça mais à la base je voulais vraiment parler de tout pour être la plus proche de la réalité, parler des bons livres comme des mauvais, des plus populaires au moins populaires mais effectivement quand je vois une superbe chronique j’ai envie de passer mon tour (ou alors de mettre des panneaux « regardez cette chronique ! =>>> ») ^^

      Aimé par 1 personne

      • Merci pour mes articles. 💕
        A mon tour de te dire que tu ne dois aucunement te forcer à raccourcir tes articles, pas si ça te semble être bien ainsi.
        J’aime ce que tu proposes, sinon je ne serai pas là.
        Quant aux chroniques qui paraissent « meilleures », dis-toi qu’il est important d’exprimer ton propre avis avec tes mots qui parleront peut-être plus facilement à tes abonnés que ceux que tu as pu lire dans ces chroniques « fabuleuses ». Mais si rien ne te vient… repousse ou ne poste pas. Ne culpabilise pas de ne pas le faire.
        Si tu passes demain sur mon blog, j’ai programmé un article… j’ai écrit deux phrases. 😂 J’ai pensé à toi pour le coup. Ben voilà… Je le fais parce que j’en ai envie même si ça n’apportera pas grand chose en dehors d’une petite visibilité au livre. Est-ce que ce roman le mérite ? Peut-être pas mais si je n’ai pas été bon public, d’autres le seront.
        (Je commence à divaguer 😉 Alors je te souhaite une bonne soirée)

        J'aime

  2. Voici donc le fameux article. Ma foi, lettre d’or : fais comme tu le sens. En effet, moi aussi je vois une nette différence entre mes avis avant le blog et après, j’ai toujours/très souvent rendu des avis sur des sites littéraires parce que j’aime avoir une trace de ce que j’ai pensé de la lecture, j’ai une excellente mémoire mais elle n’est pas infaillible et les mots restent, c’est pratique. Par contre, j’ai l’impression que tu te mets trop la pression. Le fait que tu notes durant ta lecture par exemple, ça restreint l’effet « évasion » et je trouve ça dommage. Il y a de nombreux livres dont je ne parle pas non plus sur le blog, certains parce que mes avis sont trop virulents dessus, d’autres parce que je n’y vois pas l’intérêt ou encore parce que le truc m’a si déplu que l’idée décrire sur le livre m’éreinte, alors je note quelques mots dessus sur un site littéraire mais je ne chronique pas, et puis parfois, y’a pas grand chose à dire sur la lecture. L’effet de masse de chronique dont tu parles aussi peu jouer, surtout pour les classiques, la majorité du temps, je préfère noter une ligne ailleurs (et puis, ça fait un bail que je n’en lis pas mdrr, c’est pas trop ma came).

    Aimé par 1 personne

  3. Coucou ! ton article est intéressant, c’est vrai que je me suis posée quelques questions aussi à la création de mon blog.. et je comprends ton point de vue, notamment sur les livres religieux (on le pourrait aussi sur les témoignages ou les livres politiques par exemple..) mais plus maintenant. Je ne sais pas pourquoi mais je me dis que mon blog sert à tout ce que JE veux partager et aujourd’hui, je ne trouve pas de livres « impossibles » à chroniquer. Certes il y a plutôt des sujets à éviter pour ne pas froisser quelqu’un mais en même temps.. tu fais ce que tu veux sur ton blog, non ? En y repensant, cela ne m’a même pas traversé l’esprit en chroniquant « Au détour du chemin » qui est « religieux ». Je pense que la façon dont tu en parles est plus importante. Je me vois mal dire « bon les gens, lisez ce livre sur Compostelle parce de toutes façons, y a que a de vrai, vive Dieu etc.. » 🙂 Idem pour le livre d’Alice Ferney ‘Le règne du vivant’, je prépare justement la chronique.. Bon ce n’est que mon avis – que je souhaite partager – mais je pense que de parler de sujets divers/actus etc.. font que les lecteurs du blog nous connaissent aussi un peu plus, apprennent sur notre personnalité et nos idéaux et que cela ne devrait pas faire de vagues. Je suis végan et catho.. et alors ? Et puis aussi et surtout, diversifier nos lectures font que notre blog ne ressemble pas à tous ces autres qui chroniquent tous les mêmes sorties. Je préfère 1000 fois 10 blogs qui parlent de tout et de sujets tabous/durs/religieux etc.. que 10 blogs qui me donnent leurs avis sur After !! 😀 et au pire, si un des articles ne m’intéresse pas sur le moment je passe au suivant, c’est tout. J’espère ne pas avoir froisser quelqu’un, mon âge me pousse peut être à prôner la différence et rejeter le regard des autres. bises et bon weekend :*

    Aimé par 2 personnes

    • Hello 🙂 Merci ! Oui effectivement je n’y ai pas pensé la politique et moi ça fait deux… Mais d’une certaine façon ce n’est pas pour la religion en-elle-même, j’accepte que chacun ait des croyances différentes (à partir du moment où c’est fait dans la bienveillance et le respect d’autrui) enfin on devait tous être libre à la fin (même si je n’adhère à rien haha). C’est plutôt un sujet délicat au niveau du vocabulaire, de l’histoire et des formulations (encore plus selon les traductions lues). Je trouve ça passionnant mais c’est à prendre avec des pincettes (et moi je suis l’éléphant dans le magasin de porcelaine ^^ »). Et je viens de lire ton article ce livre à l’air super ! Haha mais tellement ! J’ai hâte de lire ton avis dessus ! (pour ma part j’ai eu du mal à le commencer mais le sujet est tellement important ! ) Ah oui c’est sûr ! (After ce désastre…) Après j’ai l’impression que les sujets qui nous correspondent le plus sont les plus énergivores, avec toute la passion qu’on met dans nos écrits c’est parfois compliqué ^^ Ou alors c’est plutôt un état d’esprit ^^ En tout cas merci pour ton commentaire ! Oh je suis toujours en retard disons bonne semaine 😀

      J'aime

  4. Pour un ouvrage sur les religions je te conseillerais bien Les religions de l’humanité de Michel Malherbes : https://www.babelio.com/livres/Malherbe-Les-religions-de-lhumanite/19862.
    Ensuite le fit religieux recoupe tant et tant de chose, entre le spirituel (place de l’humain dans le cosmos, la place de la personne humaine), le politique, le philosophique, la morale, l’athéisme est aussi une croyance.
    Je n’ai pas ta difficulté pour parler de mes lectures religieuses, tant je suis éblouie par des femmes comme Sainte Hildegarde ou Sainte Thérèse d’Avilla et de tant d’autre.

    En ce qui concerne les livres offert qui font flop, je ne les évoque pas. En générale les livres que je n’aime pas je n’en parle pas non plus sauf ceux que j’ai pu trouvé nocifs car destructeur de sens ou par trop « cynique ».

    J’aime aussi repenser à mes premières lecture et faire un retour avec ce que je vivais alors.

    Aimé par 1 personne

  5. Salut! Un article très intéressant. Personnellement je chronique au feeling. Si je suis inspirée, je consacre un article à ma lecture, sinon il y aura juste quelques lignes dans mon bilan du mois. Par exemple, je suis en train de lire le 1er tome de la saga La Passe-miroir et je ne sais pas encore si je vais le chroniquer ou pas. J’ai moi aussi du mal à écrire des articles sur les suites de 1er tome. Si je les lis tous à la suite, je fais un article sur la saga complète.

    Aimé par 1 personne

    • Hello 🙂 oh merci !
      D’accord ça me rassure ! les retours sous cet article vont tous dans ce sens ^^ J’avais lu sous la présentation de 2 ou 3 blogueurs qu’ils chroniquaient absolument tout et ça me faisait un peu flipper ^^ »
      Bonne lecture alors ^^ J’ai adoré cette saga ^^
      C’est peut-être le bon plan ça de faire un article global ! ^^

      Aimé par 1 personne

      • Chacun son rythme chacun ses envies. Perso j’essaye de privilégier la « qualité » (difficile de s’auto-juger toutefois^^) à la quantité. Je suis incapable de tout chroniquer car je n’ai pas toujours quelque chose à dire.
        Moi ce qui me fait flipper c’est le nombre de livres hallucinant que certains lisent en un moins. C’est inhumain je ne sais pas comment ils font (remarque je crois que toi t’en fais partie XD)

        Aimé par 1 personne

        • Oui haha c’est même très compliqué 😥
          Et d’accord merci pour ton avis 😀 En général je prends vraiment beaucoup de temps et ne chronique pas tout, ça me rassure de savoir que je ne suis pas la seule et ça permet de réfléchir à un autre « débat » haha ^^
          Mais ouiiii ! (euuuuh non ahah enfin tout n’est qu’une question de point de vue :O)

          Aimé par 1 personne

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s