Matin brun de Franck Pavloff

61josvPMvBL.jpg

Résumé :

Charlie et son copain vivent une époque trouble, celle de la montée d’un régime politique extrême : l’Etat Brun.

Dans la vie, ils vont d’une façon bien ordinaire : entre bière et belote. Ni des héros, ni de purs salauds. Simplement, pour éviter les ennuis, ils détournent les yeux.

Sait-on assez où risquent de nous mener collectivement les petites lâchetés de chacun d’entre nous ?

Découverte :

En toute honnêteté, j’avais oublié avoir lu ce livre ! Je l’ai vu rayon classique et je me suis dit : il est très connu, fortement recommandé, petit et pas cher (j’avais déjà acheté trop de livres oups oups oups) on fonce ! En le lisant je me suis rappelé l’avoir lu en 3ème (avec une professeure géniale !) qui nous avait aussi fait lire Le Passeur de Lois Lowry et La Ferme des Animaux de George Orwell !(lien : ma chronique ici) Il est certes petit mais très important et c’est pour ça que j’ai décidé de vous en parlez !

L’histoire :

Tout commence par une discussion. Celle entre le narrateur et son ami Charlie. Apparemment ce ne sont pas des discussions palpitantes mais plutôt des échanges de pensées sur le vif sans réel intérêt. Charlie annonce que son chien a été piqué parce qu’il n’était pas brun. Le narrateur n’est pas choqué, il l’Etat a récemment fait de même avec les chats, dont le sien. Effectivement les « bruns » seraient de meilleurs animaux de compagnie, plus rentables, plus intéressant…D’après un avis scientifique. Que dire de plus ?  

Pour les chats, j’étais au courant. Le mois dernier, j’avais dû me débarrasser du mien, un de gouttière qui avait eu la mauvaise idée de naître blanc, taché de noir. C’est vrai que la surpopulation des chats devenait insupportable, et que d’après ce que les scientifiques de l’état national disaient, il valait mieux garder les bruns. Que des bruns. Tous les tests de sélection prouvaient qu’ils s’adaptaient mieux à notre vie citadine, qu’ils avaient des portées peu nombreuses et qu’ils mangeaient beaucoup moins. Ma foi, un chat c’est un chat, et comme il fallait bien résoudre le problème d’une façon ou d’une autre, va pour le décret qui instaurait la suppression des chats qui n’étaient pas bruns.

Pourquoi lire ce livre ?

Vous voyez surement al triste similitude avec l’Histoire. C’est parce que ce texte possède la force incroyable de faire ressortir de grandes notions :

–          Le titre Matin Brun fait référence aux Chemises Brunes qui était un surnom donné aux miliciens nazis.

–          Cette nouvelle est universelle pour ne pas reproduire les erreurs passées.

–          Elle est très simple de compréhension et accessible à tous !

–          Elle est contre la pensée unique, donc contre l’opinion exclusive. Je ne sais pas comment plus définir cette « idéologie » je vous laisse voir par vous-même c’est très vague ! Mais voici de petites caricatures qui résument bien la situation :

–          Ici, l’auteur propose une satire du nazisme (ou Nationalsozialismus) durant le Troisième Reich, régime politique totalitaire. Le totalitarisme est un système politique caractérisé par la soumission complète des exigences individuelles à un ordre collectif qui fait régner un pouvoir dictatorial dans le but de créer une société nouvelle. Ici l’Etat Brun.

–          Le manque de réaction lors des premiers signes :

First they came…

First they came for the Socialists, and I did not speak out—

Because I was not a Socialist.

Then they came for the Trade Unionists, and I did not speak out—

Because I was not a Trade Unionist.

Then they came for the Jews, and I did not speak out—

Because I was not a Jew.

Then they came for me—and there was no one left to speak for me.

Martin Niemöller – 1942

https://fr.wikipedia.org/wiki/Quand_ils_sont_venus_chercher

qd ils sont venu

Mon avis :

Que dire de plus ? Si vous aimez le genre mais que vous ne l’avez pas encore lu, vous n’avez plus d’excuse il est à 2.5€ et téléchargeable facilement en PDF. Simple, court et efficace : foncez !

Pour aller plus loin :

– Lecture du livre par Jacques Bonnaffé et Denis Podalydès.

– Un beau matin adaptation de Matin bun par Serge Avédikian

Titre : Matin Brun

Auteur : Franck Pavloff

Editions : Cheyne

Genre : Dystopie – Nouvelle

Année de parution : 2018 (première édition 1998)

Nombre de pages : 11

ISBN : 9-782841-160297

 

Publicités

Une réflexion sur “Matin brun de Franck Pavloff

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s