Orglin la Primitive, le Cycle de Barcil de Jean-Marc Dopffer

Résumé :

De tous temps, les royaumes s’érigent puis s’écroulent sous l’œil des Dieux et de la Mère, créatrice de toutes choses sur Barcil. Tissées afin de garantir l’harmonie du monde, les ficelles du destin de chaque mortel glissent dans ses mains. Ainsi l’Équilibre est perpétué, cohésion précaire entre les morts et les vivants, entre les puissances du monde et du cosmos ?


Retirée aux confins des royaumes jumeaux de Tigyl et de Derhil, la petite Orglin vit à l’écart de la civilisation. La demi-elfe ne connaît que sa forêt originelle… et l’amour que lui porte ses parents, égalé seulement par l’azur sans fond de la voûte céleste.

Cependant les plans échafaudés par Yencil, le Dieu de la Guerre à l’ambition sans borne, n’oublient pas cette créature. Il l’a compris : dans ses veines coule la science du combat, héritée du passé sanglant de ses parents.

Alors les rouages du monde entrent en action ; la guerre fratricide ébranlant les couronnes royales déversera ses atrocités dans ce havre oublié. Les Danseuses du Ciel sont envoyées sur Barcil avec pour mission d’accomplir ses desseins.

Parviendront-elles à édifier Orglin comme l’une des leurs ?

Orglin se montrera-t-elle digne du destin que Yencil lui a réservé ?


« Le Cycle de Barcil » est un voyage dont les multiples escales parcourent les époques et les paysages du monde de Barcil. Chaque récit aborde la vie d’un roi ou d’un rufian, d’un assassin ou d’un Dieu. Les aventures se croisent et s’entremêlent, peignant une toile et un univers aux multiples nuances.

Barcil :

Barcil est un univers cruel ou la guerre fait rage parmi les peuples. Le dessein des Hommes est manipulé par les Dieux qui ont une grande place dans leurs croyances. C’est notamment le cas du dieu de la guerre, Yencil, qui dévoilera la jeune Orglin.

Orglin la primitive :

Orglin la primitive est une nouvelle divisée en 5 chapitres. Ces chapitres se passent à différentes époques importantes concernant Orglin ou ses parents.

Dès le début, on plonge au cœur d’une chasse à l’homme. C’est très rythmé et on se sent vite à l’affût dans la peau du personnage. Puis, on découvre au fur et à mesure de la lecture le monde de Barcil ainsi que ses habitants. On découvre une culture riche en croyances, qui possède sa propre mythologie et des personnages bien bâtis. On perçoit aussi, la rage des hommes, l’art qu’ils ont de manier l’épée et la force de leur combat. Chaque personnage à sa propre vision, son propre caractère et un tempérament bien à lui. Ce sont des personnages forts et imposants, le genre qu’on n’aimerait pas rencontrer mais qu’on ne se lasse pas d’admirer.

« Le cœur prêt à rompre, Orglin cavalait.

Les branches déchiraient ses membres tandis qu’elle fusait le long des sentiers. Le moindre virage lui était

connu. Elle les avait tant cheminés, accompagnée de ses parents.

Protégés d’acier rutilant, ses poursuivants arpentaient la forêt avec la vitesse du vent. Des cris, tels des

chants sinistres, résonnaient dans la vallée. Les cors se répondaient sur les versants des collines.

Sans cesser sa course, Orglin se retourna. La transpiration moins que la peur brouillait sa vue.

Hors d’haleine, ses forces manquaient. La chasse, commencée à l’aube, avait épuisé la jeune fille. »

Mon avis :

Au final, je pense que vous l’aurez compris, c’est un livre qui m’a beaucoup plu. J’ai beaucoup aimé l’univers, il m’a semblé très riche, tout comme le vocabulaire de l’auteur, et l’histoire est très rythmée. Il y a beaucoup de scènes d’action et les personnages ont une forte personnalité. Ça fait plaisir à lire.

Aussi, l’histoire est complète, ce qui peut être difficile avec une nouvelle. Le seul petit reproche que je pourrais faire, c’est que j’aurai bien aimé lire un petit quelque chose avant, comme un chapitre introducteur, pour savoir où j’allais atterrir et qui sont ses personnages. Mais ça aurait sûrement cassé l’effet in medias res… ^^

C’est donc une histoire courte mais riche, qui ne manque pas d’intriguer et « d’activer » son lecteur ! Personnellement j’aimerais beaucoup savoir ce qui se passera par la suite ! (la destinée m’intrigue énormément ! )

Remerciements :

Je tiens à remercier l’auteur Jean-Marc Dopffer pour sa confiance, et la plate-forme Simplement pour ce service presse.

Petit plus :

Je ne sais pas trop pourquoi mais ce livre m’a fait penser au Dernier Elfe de Silvana de Mari. ^^

Trailer du livre :

Titre : Orglin la primitive, tome 1

Série : Le Cycle de Barcil

Auteur : Jean-Marc Dopffer

Éditions : Autoédité

Genre : Nouvelle / Fantasy

Année de parution : 2016

Nombre de pages : 46

ISBN : 1519094205

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s