L’étrange bibliothèque par Haruki Murakami

Résumé :

Japon, de nos jours. Un jeune garçon se rend à la bibliothèque municipale. Jusqu’ici, rien que de très banal, le garçon est scrupuleux, il rend toujours ses livres à l’heure. Cette fois, pourtant, rien ne se passera comme prévu…

Entre rêve et cauchemar, Haruki Murakami nous livre une nouvelle inédite, hypnotique, grinçante, superbement mise en images par la talentueuse illustratrice allemande Kat Menschik.

Lire la suite

Publicités

Tag PKJ : les romans écrits par des femmes !

Bonjour les Bouquineurs !

Voici notre premier tag PKJ qui est consacré aux femmes, et plus précisémment aux auteurES! Voici donc 10 questions pour lesquelles il vous faut citer un livre écrit par une femme à chaque fois!

N’hésiter pas a y répondre !

Bonne lecture !

1) Citer un livre écrit par une femme dans lequel le personnage principal est une fille/une femme.

Rien ne s’oppose à la nuit par Delphine de Vigan.

« La douleur de Lucile, ma mère, a fait partie de notre enfance et plus tard de notre vie d’adulte, la douleur de Lucile sans doute nous constitue, ma sœur et moi, mais toute tentative d’explication est vouée à l’échec. L’écriture n’y peut rien, tout au plus me permet-elle de poser les questions et d’interroger la mémoire. La famille de Lucile, la nôtre par conséquent, a suscité tout au long de son histoire de nombreux hypothèses et commentaires. Les gens que j’ai croisés au cours de mes recherches parlent de fascination ; je l’ai souvent entendu dire dans mon enfance. Ma famille incarne ce que la joie a de plus bruyant, de plus spectaculaire, l’écho inlassable des morts, et le retentissement du désastre. Aujourd’hui je sais aussi qu’elle illustre, comme tant d’autres familles, le pouvoir de destruction du Verbe, et celui du silence. Le livre, peut-être, ne serait rien d’autre que ça, le récit de cette quête, contiendrait en lui-même sa propre genèse, ses errances narratives, ses tentatives inachevées. Mais il serait cet élan, de moi vers elle, hésitant et inabouti. » Dans cette enquête éblouissante au cœur de la mémoire familiale, où les souvenirs les plus lumineux côtoient les secrets les plus enfouis, ce sont toutes nos vies, nos failles et nos propres blessures que Delphine de Vigan déroule avec force.

2) Citer un livre écrit par une femme dans lequel le personnage principal est un garçon/un homme.

Jusqu’au bout du secret par Marianne Rubinstein

Alors qu’il est sans nouvelles de son père navigateur depuis trois ans, Jules décide de partir à sa recherche, à l’autre bout du monde. Après son déménagement de Brest, Jules trouve enfin ses marques à Paris et se lie d’une vraie amitié avec son voisin de palier M. Langman, malgré leur différence d’âge. Au détour d’une discussion qu’il n’aurait pas dû entendre, Jules apprend que son père n’a pas disparu comme il le croyait. Sa mère lui a menti. Le garçon se prend alors à rêver de retrouver son père, à l’autre bout du monde sur une île de Micronésie. Mais pour cela, il a besoin de M. Langman, qui a de bonnes raisons de vouloir aider son petit voisin.

3) Citer un livre de science fiction écrit par une femme.

Les enfants de Vénus par M.S. Mage.

Quelques centaines d’années après la Révolution de Vénus qui a permis l’avènement d’une ère matriarcale, Physalis, princesse de Sàlissa et descendante de Vénus, est en âge d’enfanter une héritière pour le trône. Au mépris du protocole, elle refuse la méthode d’insémination et fait appel à un procréateur. Mais dans un futur où les hommes sont considérés par la plupart comme des êtres inférieurs, ce choix ne s’avère pourtant pas si simple… Les deux jeunes gens que tout oppose commencent à devenir proches et cette intimité inédite remet en cause l’ordre établi. Face à la pression du conseil du royaume et aux interdits qui planent sur cette relation, Physalis va devoir faire un choix entre ses responsabilités d’héritière et ses convictions… 

lien vers ma chronique 🙂

4) Citer un livre de fantasy écrit par une femme.

La Passe-Miroir, les fiancés de l’hiver par Christelle Dabos.

Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’Arche d’Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel.

5) Citer un thriller écrit par une femme.

En sacrifice à Moloch par Asa Larsson.

Au terme d’une traque impitoyable dans les forêts de Lainio, en Laponie suédoise, un ours féroce est abattu. Dans sa panse : les restes d’un homme… Cette macabre découverte est suivie quelques mois plus tard par l’assassinat d’une femme à coups de fourche. Chargée de l’enquête, la procureure Rebecka Martinsson ne tarde pas à recouper ces faits a priori sans rapport : les deux victimes avaient un lien de parenté ; ils étaient père et fille. Mais ils ne sont ni les premiers ni les derniers à disparaître, comme si une étrange malédiction frappait leur famille…

6) Citer un livre féministe écrit par une femme.

Libres ! : Manifeste pour s’affranchir des diktats sexuels par Diglee et Ovidie.

Publicité, télévision, clips, blogs, magazines, applications, le sexe n’a jamais été aussi omniprésent dans notre environnement culturel. On en parle de plus en plus, mais en parle-t-on réellement mieux ? Au lieu de nous imposer un énième guide censé faire de nous des amantes parfaites, Ovidie et Diglee nous proposent de nous « foutre la paix » dans ce livre drôle, déculpabilisant et décomplexant.

Ce livre est même écrit/illustré par deux femmes (oups).

7) Citer un livre adapté au cinéma écrit par une femme.

Everything, everything par Nicola Yoon.

Ma maladie est aussi rare que célèbre, mais vous la connaissez sans doute sous le nom de « maladie de l’enfant-bulle ». En gros, je suis allergique au monde. Je viens d’avoir dix-huit ans, et je n’ai jamais mis un pied dehors. Un jour, un camion de déménagement arrive. Je regarde par la fenêtre et je le vois. Le fils des nouveaux voisins est grand, mince et habillé tout en noir. Il remarque que je l’observe, et nos yeux se croisent pour la première fois. Dans la vie, on ne peut pas tout prévoir, mais on peut prévoir certaines choses. Par exemple, je vais certainement tomber amoureuse de lui. Et ce sera certainement un désastre.

8) Citer un livre écrit en duo par 2 femmes.

Oksa Pollock, t1, L’innespérée écrit par Anne Plichota et Cendrine Wolf.

Oksa Pollock, 13 ans, pensait être comme tout le monde, mais ce soir tout a changé… Un peu angoissée par la rentrée dans son nouveau collège, Oksa déclenche tout à coup des phénomènes étranges dans sa chambre. Un coin de son bureau prend feu, ses cartons de déménagement pas encore défaits explosent… Elle qui a toujours rêvé d’être une ninja, voilà qu’elle se découvre des dons surnaturels ! Perdue et terrifiée, elle se garde bien d’en parler. Mais ce n’est pas fini. Le même soir apparaît sur son ventre une mystérieuse empreinte. Mise dans la confidence, sa grand-mère, l’excentrique Dragomira, lui avoue le secret de ses origines : la famille Pollock vient d’Édéfia, un monde invisible caché quelque part sur Terre.Oksa est leur Inespérée, leur seul espoir d’y retourner. Oksa ne sera plus jamais la même. Et malgré l’aide de son meilleur ami Gus, il va lui être bien difficile de concilier sa vie de collégienne ordinaire avec l’accomplissement de son stupéfiant destin.

9) Citer un livre écrit par une femme et traduit par une femme.

Pax et le petit soldat écrit par Sara Pennypacker et traduit par Faustina Fiore.

La guerre est imminente. Lorsque le père de Peter s’engage dans l’armée, il oblige son fils à abandonner Pax, le renard qu’il a élevé depuis le plus jeune âge et envoie le garçon vivre chez son grand-père à cinq cent kilomètres de là. Mais Peter s’enfuit à la recherche de son renard.

Pendant ce temps, Pax affronte seul les dangers d’une nature sauvage et se trouve confronté à ceux de son espèce.

Une voix d’auteur superbe à l’écriture cristalline et âpre, magnifiquement servie par les illustrations de Jon Klassen.

10) Citer un livre écrit par une femme dont la couverture a également été réalisée par une femme.

Madeleine Project par Clara Beaudoux réalisé avec ses photos.

Elle s’appelle, elle s’appelait Madeleine, elle aurait eu 100 ans cette année. Et elle avait rangé toute sa vie dans une cave : carnets, photos, souvenirs, bijoux, lettres, vieux journaux… que Madeleine avait classés, emballés, étiquetés dans des enveloppes, des cartons ou des valises. Pour qui ? Pour quoi ? La vieille dame n’a pas eu de descendants. A sa mort en 2011, le trésor est resté à l’abandon, il aurait pu finir à la décharge. Mais la journaliste Clara Beaudoux a récupéré l’appartement et la cave il y a deux ans et a décidé depuis lundi d’en faire l’inventaire, en image et texte, sur Twitter et Storify. Mot-clé : Madeleine project. Impossible de ne pas être happé par cette femme qui fut enseignante -on la voit sur plusieurs photos de classe, école Jean Macé à Aubervilliers- qui collectionnait la revue Historia, les guides touristiques sur la Hollande, les crayons à papier et les carnets Moleskine, avec des paroles de chansons ou des recettes de cuisine. Madeleine qui semble avoir perdu son frère à la guerre en 1941 et un grand amour, Loulou, dont elle a numéroté toutes les lettres consignées dans une valise. Qui écrivait quantité de cartes postales à sa maman, débutant par  » Ma petite mère « . Durant trois jours, en novembre dernier, Clara Beaudoux a dressé le portrait d’une anonyme, tweet par tweet. Un récit suivi par des milliers d’internautes captivés par ce  » feuilleton  » 2. 0. Ce livre réunira l’ensemble des tweets de Clara Beaudoux en un recueil-reportage en forme de  » Madeleine  » du passé. 

lien vers ma chronique 🙂

La seizième bougie d’Emma par Youri de Paz

Résumé :

C’est l’anniversaire d’Emma. Elle a seize ans. Elle attend l’événement avec impatience…

Bientôt les invités commencent à arriver. Mais rien n’est prêt et l’ambiance est étrangement tendue, malgré l’enthousiasme d’Emma et l’investissement de tous ses amis qui se sont vraiment surpassés en son honneur. Cette journée extraordinaire, qui nous conduit de petits mystères en jolies surprises, n’est pas celle que l’on pourrait croire…

Lire la suite

Manhattan Marilyn par Philippe Laguerre

Manhattan Marilyn

Résumé :

Au soir de la fête d’anniversaire du président Kennedy, Marilyn Monroe décide de disparaître pour des raisons mystérieuses. Quelques mois plus tard elle est découverte morte… En 2016, une ancienne combattante en Irak, Kristin Arroyo, découvre des clichés inédits de la star américaine pris par son grand-père. Alors qu’elle tente de monter une exposition avec un photographe de nombreuses personnes commencent à s’intéresser d’un peu trop près à ces clichés. Qui sont ces personnes ? Que peuvent bien avoir ces photographies de si spécial ? Tant de réponses auxquelles Kristin va devoir tenter de répondre rapidement tant ces personnes semblent prêtes à tout pour les récupérer…

Lire la suite

48h de la BD ! (semi-haul)

Les 48 heures de la BD est un événement qui se passe aujourd’hui et demain et qui font découvrir toute la richesse de la bande-dessiné avec une sélection d’album en tout genre, pour tous les goûts. Les participants : https://www.dealabs.com/visit/threaddesc/1184307/8666800

Par ailleurs, en achetant cet ouvrage, vous contribuez au don de 50 000 bandes dessinées aux écoles, collèges et hôpitaux dans toute la France et la Belgique.

Apparemment, il est aussi possible de ce procurer les livres au format numérique sur les sites : Izneo et Sequencity .

Par chance, je suis tombée sur une vidéo de la vidéaste Alex bouquine en Prada ce midi, et c’est comme ça que j’ai été au courant de l’événement ! J’ai l’impression que peu de personnes en parle ! Mais je suis sûrement trop dans ma bulle ! ^^

Avec ma sœur, nous en avons profiter pour faire un rapide tour chez le Cultura non loin de chez nous afin de nous procurer certains livres de la sélection. Malheureusement, il n’y avait pas tous ceux qui étaient annoncé sur le site : www.48hBD.com… Voici-donc ceux que nous avons trouver et ceux que vous pourriez découvrir en magasin :

Nous avons donc craquer pour :

La Bouquineuse :

  • To your Eternity, t1, par Yoshitoki Oima chez Pika édition

Une mystérieuse sphère a été déposée sur Terre. Elle peut adopter la forme de tout ce qu’elle touche. La mort ne peut pas la vaincre. D’abord simple pierre, elle va prendre l’apparence d’un loup qui a succombé à ses blessures et fait la rencontre d’un jeune garçon abandonné de tous…

C’est à l’épreuve de la réalité que je saurai ce que je suis… Voilà pourquoi mon voyage commence.

Un être immortel a été envoyé sur Terre. Il rencontre d’abord un loup puis un jeune garçon vivant seul au milieu d’un paysage enneigé. Ainsi commence le voyage de l’Immortel, un voyage fait d’expériences et de rencontres dans un monde implacable…

  • Le monde de Milo, t1, par Marazano et Ferreira chez Dargaud

Bonjour, jeune homme…

Vous n’auriez rien remarqué d’anormal,

sur le lac, ces derniers jours ?

Le Monde de Milo se situe tout près de cette maison au bord du lac, dans laquelle il est si souvent seul. Un jour, il trouve un magnifique poisson d’or, et sa vie bascule ! Car après le merveilleux poisson, c’est un homme à tête de crapaud, puis un autre à tête d’aigle qui apparaissent, bientôt suivis par une jeune fille prisonnière. Milo découvre que, de l’autre côté du lac, existe un monde fantastique dans lequel une bataille entre le Bien et le Mal fait rage.

Il comprend surtout qu’il n’est pas impliqué dans cette histoire par hasard..

  • Le Voyage extraordinaire t4, Les îles mystérieuses (1/3) par Filippi et Camboni chez Vents d’Ouest

Grande-Bretagne, 1927.

Après bien des années passées dans un pensionnat, Émilien et Noémie ont été ramenés au manoir familial. Ils y vivent avec Alexander, le père d’Émilien, qu’ils ont réussi à arracher aux griffes du Troisième Axe.

Cette mystérieuse organisation secrète compte malheureusement parmi ses membres les parents de Noémie.

Ces derniers, en fuite, ont laissé nos deux jeunes aventuriers avec l’esprit empli de questions. Quel rôle jouent-ils réellement au sein du Troisième Axe ? Quel but poursuivent ces robots en intervenant dans le conflit mondial en cours ? Noémie reverra-t-elle seulement un jour ses parents ?

En quête de réponses, ils vont embarquer pour San Francisco, où un partenaire inattendu va leur faire découvrir que leur famille est loin d’avoir dévoilé tout ses secrets…

Attention ! Cette édition est plus petite que l’édition classique !

PS : J’ai aussi craqué pour le T5, mais ça c’est une autre histoire ! 😉

« Mini-Bouquineuse » :

  • Mistinguette en quête d’amour, t1, par Greg Tessier et Amandine chez Miss jungle

Suite à un déménagement, Chloé – Mistinguette pour les intimes – va vivre sa rentrée en 4ème au sein d’un nouvel établissement.

Plutôt réservée et un brin gaffeuse, réussira-t-elle à devenir populaire en côtoyant les chipies les plus glamour du collège ? Parviendra-t-elle à se faire remarquer par le bel Alexandre ?

Découvrez-le en suivant cette irrésistible quête du bonheur !

  • Frnk, le début du commencement, t1, par Brice Cossu et Olivier Bocquet chez Dupuis

Pas de pizzas, pas de réseau, pas de voyelles… La préhistoire, c’est NUL !

Franck est un gamin de 13 ans qui vit dans un orphelinat depuis sa plus tendre enfance.

Un jour, alors qu’une énième famille est prête à l’adopter, la directrice laisse échapper que personne ne sait ce que sont devenus ses parents. Abasourdi par cette révélation, alors qu’il les croyait morts, Franck décide de fuguer et de retrouver sa famille.

Il commence sa quête à l’endroit précis où il a été trouvé. À l’époque une forêt, aujourd’hui un chantier pour un futur parc d’attractions préhistoriques sur le thème de la préhistoire. Sur place, Franck échappe de justesse aux crocs d’un molosse mais chute dans un étang, échappe de peu à la noyade et reprend conscience dans une grotte.

Après avoir été pourchassé par un smilodon, fait prisonnier par une tribu d’Homo sapiens et servi d’appât pour un poisson géant, Franck se rend compte qu’il n’a pas atterri dans un parc aux effets spéciaux ultra- réalistes… Il est tombé dans une faille spatio-temporelle et est remonté jusqu’à la vraie préhistoire !

Les autres livres de la sélection :

  • Kaamelott, T1, L’armée du Nécromant par Alexandre Astier, Steven Dupré et Benoît Bekaert chez Casterman

Ce premier album nous permet de faire connaissance avec les personnages principaux et habituels de Kaamelott de manière à les présenter aux lecteurs non initiés tout en proposant aux inconditionnels une situation inconnue jusque là. L’Armée du Nécromant, composée de zombies, défie le Royaume d’Arthur. Après l’avoir compris, le Roi mène au combat ses chevaliers formant malgré lui sa garde rapprochée et éminemment experte en nécromancie. Joutes verbales et combats prétendument effroyables donneront lieu à des situations cocasses et loufoques avant de rentrer au Royaume fiers du travail quasi accompli. Mais à vaincre sans péril on gagne sans gloire.

  • Les enfants de la résistance, premières actions, T1, par Vincent Dugomier, Benoît Ers chez Le Lombard

Dans un petit village de France occupé par l’armée allemande, trois enfants refusent de se soumettre à l’ennemi. Mais comment s’opposer à un si puissant adversaire quand on n’a que treize ans ?

Juin 1940. L’armée française ne parvient plus à repousser les forces militaires allemandes. C’est la débâcle ! Une partie de la population fuit massivement vers le sud. Le maréchal Pétain signe alors l’armistice avec l’Allemagne nazie, avant de devenir le chef de cette France occupée.

Dans un petit village de l’est, François, Eusèbe et Lisa, tout juste âgés de 13 ans, n’ont pas l’intention de rester sans rien faire. Lorsque les soldats allemands défilent dans les rues, ils ne baissent pas les yeux comme la plupart des habitants. À eux trois, ils comptent bien mener quelques petites actions et montrer ainsi à tous les défaitistes que si la France a perdu une bataille, la France n’a pas perdu la guerre…

  • Tenjin, le dieu du ciel, T1, par Yoichi Komori et Tasuku Sugie chez Kana

Riku Sakagami est fils et petit-fils de pilotes militaires. Il rêve, lui aussi, de manœuvrer un avion de chasse !

A l’école de formation, dès le premier vol, Riku fait la preuve d’aptitudes innées exceptionnelles. Ce qui n’échappera pas à ses instructeurs mais également à Hayari, la meilleure recrue de l’école, qui pourrait bien voir en lui un rival !

  • A cheval ! Hip hippique, hourra !, T1, par Laurent Dufreney, Miss Prickly et Magali Paillat chez Delcourt

C’est la rentrée au club ! Les jeunes cavaliers font connaissance avec Bijou le poney grincheux, Cookie le gourmand, Kamboui le crado, Xanax le trouillard ou encore Flash, le pur-sang électrique à la technique de saut d’obstacles très. particulière ! Une joyeuse bande de chevaux et poneys hauts en couleur qui, entre deux cours d’équitation, blaguent, observent et mènent la vie dure aux cavaliers !

  • Platinum End, T1, Sauvé par un ange… il va vivre un enfer ! Par Tsugumi Ohba et Takeshi Obata chez Kazé

Mirai, un jeune homme qui a perdu tout espoir en la vie, est sauvé par un ange alors qu’il tente de se suicider. Mais cette rencontre fatidique pourrait bien le plonger dans un désespoir plus profond encore… Takeshi Obata et Tsugumi Ohba nous livrent un thriller sombre mettant en scène anges et humains autour d’un thème qui leur est cher : la frontière délicate entre le Bien et le Mal.

  • Pilo, T’es sérieux ?; T1, Avec Pilo, il y a mille façons de s’amuser ! par Julien Mariolle chez Bamboo

Son imagination ne prend jamais de repos : que faire quand il sera plus grand ? Alors là, Pilo a plein d’idées : ninja, pirate, dentiste pour dinosaures, mécanicien pour soucoupes volantes… que des chouettes métiers mais « pas sérieux » selon le directeur de son école ! Les grandes personnes sont vraiment bizarres…

Madeleine Project par Clara Beaudoux

Résumé :

« Elle s’appelait Madeleine, elle aurait eu 100 ans en 2015. Je m’appelle Clara , j’ai 31 ans. Nous ne nous sommes jamais connues pourtant nous partageons le même appartement, ou du moins l’avons-nous partagé à différentes époques. Madeleine y avait vécu vingt ans. Elle est morte un an avant que je ne m’y installe, l’appartement avait été entre-temps refait à neuf. Interstice préservé de l’oubli, la cave avait été abandonnée en l’état. J’y ai découvert, après en avoir scié le verrou, rangée, empaquetée dans des cartons, la vie de Madeleine, objets, photographies, lettres. Je m’y suis plongée. »

Clara décide alors de mener l’enquête et de la partager sur Twitter. Qui était Madeleine? Comment a-t-elle vécu ? Qui a-t-elle aimé ? Roman du réel, reportage photo, ce livre 2.0 réunit les quatre saisons du #MadeleineProject .

Lire la suite

Top Ten Tuesday #2

Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire prédéfini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français pour une 2e édition sur le blog Frogzine .

Bonjour à tous !

Le thème de cette semaine est : les 10 livres lus qui nous ont été chaudement conseillés !

Les livres ci-dessous ont été recommandé par des proches, ou par des chroniqueurs 🙂 (je vous met les liens ! ^^ ) 

  • Mille femmes blanches : les carnets de May Dodd par Jim Fergus

En 1874, à Washington, le président américain Grant accepte dans le plus grand secret la proposition incroyable du chef indien Little Wolf: troquer mille femmes blanches contre chevaux et bisons pour favoriser l’intégration du périple indien. Si quelques femmes se portent volontaires, la plupart des « Mille femmes » viennent en réalité des pénitenciers et des asiles de tous les États-Unis d’Amérique… Parvenue dans les contrées reculées du Nebraska, l’une d’entre elles, May Dodd, apprend alors sa nouvelle vie de squaw et les rites inconnus des Indiens. Mariée à un puissant guerrier, elle découvre les combats violents entre tribus et les ravages provoqués par l’alcool. Aux côtés de femmes de toutes origines, May Dodd assiste alors à la lente agonie de soi, peuple d’adoption…

  • Madeleine Project par Clara Beaudoux

Elle s’appelle, elle s’appelait Madeleine, elle aurait eu 100 ans cette année. Et elle avait rangé toute sa vie dans une cave : carnets, photos, souvenirs, bijoux, lettres, vieux journaux… que Madeleine avait classés, emballés, étiquetés dans des enveloppes, des cartons ou des valises. Pour qui ? Pour quoi ? La vieille dame n’a pas eu de descendants. A sa mort en 2011, le trésor est resté à l’abandon, il aurait pu finir à la décharge. Mais la journaliste Clara Beaudoux a récupéré l’appartement et la cave il y a deux ans et a décidé depuis lundi d’en faire l’inventaire, en image et texte, sur Twitter et Storify. Mot-clé : Madeleine project. Impossible de ne pas être happé par cette femme qui fut enseignante -on la voit sur plusieurs photos de classe, école Jean Macé à Aubervilliers- qui collectionnait la revue Historia, les guides touristiques sur la Hollande, les crayons à papier et les carnets Moleskine, avec des paroles de chansons ou des recettes de cuisine. Madeleine qui semble avoir perdu son frère à la guerre en 1941 et un grand amour, Loulou, dont elle a numéroté toutes les lettres consignées dans une valise. Qui écrivait quantité de cartes postales à sa maman, débutant par  » Ma petite mère « . Durant trois jours, en novembre dernier, Clara Beaudoux a dressé le portrait d’une anonyme, tweet par tweet. Un récit suivi par des milliers d’internautes captivés par ce  » feuilleton  » 2. 0. Ce livre réunira l’ensemble des tweets de Clara Beaudoux en un recueil-reportage en forme de  » Madeleine  » du passé.

Vu chez : Les Chamoureux des Livres 

http://leschamoureuxdeslivres.com/madeleine-project-clara-beaudoux

MA CHRONIQUE 

  • Une putain d’histoire par Bernard Minier

Une île boisée au large de Seattle…

Au commencement est la peur. La peur de se noyer. La peur des autres, ceux qui me détestent, ceux qui veulent ma peau. Autant vous le dire tout de suite : Ce n’est pas une histoire banale. Ça non. c’est une putain d’histoire. Ouais, une putain d’histoire…

Merci mon Bouquineur :* 

Lien vers la chronique du Bouquineur : https://labouquinerieimaginaire.wordpress.com/2017/08/10/une-putain-dhistoire-par-bernard-minier/

  • Fahrenheit 451 par Ray Bradburry

451 degrés Fahrenheit représentent la température à laquelle un livre s’enflamme et se consume.
Dans cette société future où la lecture, source de questionnement et de réflexion, est considérée comme un acte antisocial, un corps spécial de pompiers est chargé de brûler tous les livres dont la détention est interdite pour le bien collectif. Montag, le pompier pyromane, se met pourtant à rêver d’un monde différent, qui ne bannirait pas la littérature et l’imaginaire au profit d’un bonheur immédiatement consommable.
Il devient dès lors un dangereux criminel, impitoyablement pourchassé par une société qui désavoue son passé.

  • Le guide du voyageur galactique par Adam Douglas

Comment garder tout son flegme quand on apprend dans la même journée : que sa maison va être abattue dans la minute pour laisser place à une déviation d’autoroute ; que la Terre va être détruite d’ici deux minutes, se trouvant, coïncidence malheureuse, sur le tracé d’une future voie express intergalactique ; que son meilleur ami, certes délicieusement décalé, est en fait un astrostoppeur natif de Bételgeuse, et s’apprête à vous entraîner aux confins de la galaxie ? Pas de panique ! Car Arthur Dent, un Anglais extraordinairement moyen, pourra compter sur le fabuleux Guide du voyageur galactique pour l’accompagner dans ses extraordinaires dérapages spatiaux moyennement contrôlés.

  • L’alchimiste par Paulo Coehlo

Un jeune berger andalou, Santiago, part à la recherche d’un trésor enfoui au pied des pyramides. Il découvrira pendant son périple la clef d’une quête spirituelle. ‘L’ Alchimiste’ est le récit d’une quête, celle de Santiago, un jeune berger andalou parti à la recherche d’un trésor enfoui au pied des Pyramides. Dans le désert, initié par l’alchimiste, il apprendra à écouter son cœur, à lire les signes du destin et, par-dessus tout, à aller au bout de son rêve. Destiné à l’enfant que chaque être cache en soi, ‘L’ Alchimiste’ est un merveilleux conte philosophique, que l’on compare souvent au Petit Prince, de Saint Exupéry, et à Jonathan Livingston le Goéland, de Richard Bach. 

Vu chez : Georgia Harackova

  • La Passe-miroir, t1 : Les fiancés de l’hiver par Christelle Dabos

Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’Arche d’Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel.

  • Bilbo le hobbit par J.R.R. Tolkien

Bilbo, comme tous les hobbits, est un petit être paisible qui n’aime pas être dérangé quand il est à table. Mais un jour, sa tranquillité est troublée par la venue d’un magicien nommé Gandalf, et de treize nains barbus qui n’ont qu’une idée en tête : récupérer le trésor de leurs ancêtres, volé par Smaug le dragon sur la Montagne Solitaire. Suite à un malentendu, Bilbo se retrouve malgré lui entraîné dans cette périlleuse expédition.

  • Le trône de fer par G.R.R. Martin

Il était une fois, perdu dans un lointain passé, le royaume des Sept Couronnes… En ces temps nimbés de brume, où la belle saison pouvait durer des années, la mauvaise toute une vie d’homme, se multiplièrent un jour des présages alarmants. Au nord du Mur colossal qui protégeait le royaume, se massèrent soudain des forces obscures ; au sud, l’ordre établi chancela, la luxure et l’inceste, le meurtre et la corruption, la lâcheté et le mensonge enserrèrent inexorablement le trône convoité. Pour préserver de l’ignominie les siens et la dynastie menacés se dresse alors, armé de sa seule droiture, le duc Stark de Winterfell, aussi rude que son septentrion natal. Mais, en dépit du pouvoir immense que vient de lui conférer le roi, a-t-il quelque chance d’endiguer la tourmente qui se lève ?

  • L’étrange bibliothèque par Haruki Marukami

Japon, de nos jours. Un jeune garçon se rend à la bibliothèque municipale. Jusqu’ici, rien que de très banal, le garçon est scrupuleux, il rend toujours ses livres à l’heure. Cette fois, pourtant, rien ne se passera comme prévu… Entre rêve et cauchemar, Haruki Murakami nous livre une nouvelle inédite, hypnotique, grinçante, superbement mise en images par la talentueuse illustratrice allemande Kat Menschik.

Vu chez : Les Mots de l’Imaginaire

CHRONIQUE A VENIR ! 🙂